Genevieve Toye

creative inspiration & coaching leadership
passionate drive to shape the future
for people & organisations

My thoughts ...

2016, l�??éclosion d�??une révolte�?�

Geplaatst op 29 december, 2016 om 7:50

La vie est ainsi faite. De moments agréables, de moments désagréables. Et parfois un peu plus des uns que des autres.

 

Mais souvent le tout s’équilibre. Et l’on a droit, après avoir investi le meilleur de soi-même, à des petits moments de bonheur. Des moments où l’on savoure l’instant, en se disant que la vie est belle.

 

Les évènements successifs de ces dernières 8 années ont demandé un investissement bien plus important de courage, d’espoirs, de persévérance, d’énergie et d’optimisme. Ce sont ce genre d’années, ou celle qui suit devrait permettre de recharger les batteries. Mais pour nous, cela ne fut pas le cas. Un combat remplaça un autre, une porte de sortie mena, à chaque fois, vers un nouveau merdier.

 

Et pourtant, pour 2016, j’espérais que ce soit différent. J’espérais trouver des hommes et des femmes politiques chargés d’idéologie saine et de courage pour redresser le pays, j’espérais trouver des syndicats collaboratifs à leur côtés, visant un nouvel élan économique équilibré soutenant de nouveaux entrepreneurs, témoins d’une nouvelle économie, entraînant les moins courageux dans leurs sillons, pour construire ce nouveau monde, plus juste, plus équilibré pour tous.

 

J’espérais me tromper en pensant que l’intégrité de l’inspection fiscale aurait pu être plombée par un système de bonus individuels incitant à des taxations injustifiables appliquées uniquement pour gonfler le chiffre d’affaires personnel et empocher le petit plus allant de pair, même si en bout de course, ce chiffre ne se révèlerait pas encaissable, même si en bout de course le seul effet obtenu était celui d’un alourdissement des dépenses étatiques de par des bonus non mérités et la fourniture de bases de calcul erronées sur les recettes fiscales nous menant vers des estimations de dépenses déficitaires par définition pour l’année suivante.

 

J’espère aussi, aujourd’hui encore, me tromper en observant que dans certains milieux l’on ose approcher le monde de la justice et le monde médical pour influencer des décisions permettant de postposer ou carrément passer à côté de dédommagements contractuellement dus ayant un impact sur des vies humaines.

 

Mais ces espoirs n’eurent que peu de réponses.

 

Peut-être était-ce naïf d’espérer que :

 

- Nos hommes et femmes politiques élues se dévouent de façon idéologique à leur tâche et ne se résument pas à tenter d’orchestrer une réélection pour assurer leur poste à terme ?

- Ces mêmes personnes donnent l’exemple en moment de crise et de restrictions budgétaires lorsqu’ils/elles décrètent des mesures antipathiques visant le long-terme dont la pension ?

- Ces mêmes personnes se rendent compte qu’une démultiplication infinie de ministres et de représentants ne mène qu’au chaos et aux dépenses supplémentaires tout en n’apportant pas les solutions convoitées ?

Peut-être était-ce naïf d’espérer que :

 

- Des hommes et des femmes occupant des postes où la tentation à « jouer dieu » est importante, prennent leur décisions en respectant les cadres stricts de lois qui accompagnent leur travail?

Peut-être était-ce naïf d’espérer que :

 

- Des hommes et des femmes qui représentent l’état dans un contexte de vérification fiscale, soient correct et respectueux envers les citoyens qu’ils abordent, et que, lorsque ceux-ci décèlent un réel souci de qualité du travail fiduciaire, ils contribuent au redressement de la fiscalité dans le bon sens?

J’ai découvert, cette année-ci, encore bien plus que les précédentes, que l’état belge fonctionne comme « marchand ambulant ».

 

Je me suis toujours gardé de ventiler mon étonnement et mes réflexions. Mais aujourd’hui, je pense que peut-être, si l’on prend le courage de dire les choses, ces hommes et ces femmes se poseront question sur leurs actes et leur positionnement. Pour 2017, j’espère juste, une remise en question au juste niveau, un questionnement de sens, un exercice de positionnement au point de vue de l’autre, cela serait déjà toute une victoire.

 

Ceci est une amorce, l’éclosion d’une révolte, une révolte, qui ne souhaite que soulever la couche anesthésiante qui couvre et paralyse nos contrées. Réveillons-nous, levons-nous, l’avenir est prospère, pour tous, à condition de faire le vide sur le passé et ses dragons qui polluent notre atmosphère.

 

Naïve, je poursuis ma quête d’un monde juste, équilibré, doté de leaders. J’espère que 2017…

Categorieën: Geen

Plaats een reactie

Oeps!

Oops, you forgot something.

Oeps!

De woorden die je hebt ingetypt komen niet overeen met de opgegeven tekst. Probeer het nogmaals.

0 reacties